Aiguille Round Flat Tatouage

L’aiguille tattoo Round Flat, un outil pour l’ombrage et le remplissage

Le tatouage est un art et un dessin décoratif qui fait beaucoup d’adeptes. Le tatoueur, en tant que professionnel et artiste, manie merveilleusement bien son matériel. Il a besoin d’encres, de machine à tatouer appelée dermographe et d’aiguilles de toutes sortes comme le Round Flat. Celui-ci s’utilise surtout pour embellir les dessins. Focus sur ce type d’aiguille de tatouage.

 

Flat Shader, c’est quoi exactement ?

Les aiguilles de tatouage Flat Shader se démarquent par leur mode de soudure réalisé en ligne droite via la needle-bar. Les tatoueurs utilisent cet outil performant en acier chirurgical pour bien réaliser les remplissages de couleurs ainsi que les ombrages. Il est spécialement destiné pour cela puisqu’il permet d’embellir les dessins et de leur donner de belles finitions. Grâce au Round Flat, le tatoueur est en mesure de faire rentrer l’encre de manière plus rapide dans la peau. Un seul passage suffit pour avoir d’excellents résultats. Même pour les ombrages particulièrement difficiles, les mandalas et les motifs géométriques, ce type d’aiguille flat shader est très adapté. Il est également très prisé pour réaliser les maquillages permanents nécessitant une extrême précision et un grand savoir-faire.

 

Comment fonctionne le Flat Shader ?

Le Flat Shader est comparé à un pinceau que le peintre utilise. Il intervient après le contour réalisé avec un Round Liner ou autre type d’aiguilles. En effet, chez les tatoueurs, le choix du matériel est très large et chacun s’en sert en fonction de son talent ainsi que de ses habitudes. Comme le Round Liner la mission du Round Flat est de déposer l’encre entre le derme et l’épiderme. Il est utilisé surtout pour remplir le dessin avec les couleurs que souhaite la personne ainsi que pour les ombrages.

Quelle que soit la technique utilisée, il faut que les couleurs soient uniformes. Le Flat Shader pénètre ainsi à une certaine profondeur et y dépose l’encre de tatouage, tout en évitant la saturation. L’encre déposée sous la peau devient indélébile, car il n’est pas assimilé par le corps. Elle a été phagocytée par des macrophages, des globules blancs qui s’occupent des organismes étrangers pénétrant dans le corps. Cependant, ils ne peuvent pas se déplacer vers les zones de décharge cutanées et restent alors bloqués dans les filaments de collagène. Mais il faut attendre deux semaines pour les piqûres du Flat Shader cicatrisent et que le dessin se concrétise.

Bref, cela explique pourquoi se faire tatouer est douloureux. Le faisceau d’aiguilles perce la peau à une vitesse très rapide et de manière répétitive.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche